DOLYSTER
Bienvenu(e) Dans Vôtre Lacet Du Web.

|CORDIALEMENT
* Smile * DOLYSTER * Smile *
*- Http://dolyster.africamotion.net
*- Lacet Du Web à l'Ampleur Forumiser !

MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 3 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21032015

Message 

MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 3 !




MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 3 !

Les ouvrages du patrimoine ….. Et les annonciations.

Ce qui précédait constituait une mise en lumière de certains textes tirés du livre sacré qui parlait du prophète (PBSL) et de l’islam en tant que dernier des messages et qui enveloppe les révélations divines ; des textes que j’ai dû trier parmi des dizaines qui figurent toujours dans le livre sacré sains de tout changement  ou falsification, nombreux sont ces textes qui s’articule autour de la venue du prophète (PBSL), mais que j’ai évité d’adopter dans cet œuvre car certains les porteraient sur d’autres messagers que le prophète (PBSL), bien qu’il s’y applique parfaitement. A titre d’exemple, on trouve dans les Psaumes du verset 45 : 2 à 45 : 7 

45:2
- Tu es le plus beau des fils de l'homme, La grâce est répandue sur tes lèvres: C'est pourquoi Dieu t'a béni pour toujours.
45:3
- Vaillant guerrier, ceins ton épée, -Ta parure et ta gloire,
45:4
-  Oui, ta gloire! -Sois vainqueur, monte sur ton char, Défends la vérité, la douceur et la justice, Et que ta droite se signale par de merveilleux exploits!
45:5
-  Tes flèches sont aiguës; Des peuples tomberont sous toi; Elles perceront le coeur des ennemis du roi.
45:6
-  Ton trône, ô Dieu, est à toujours; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité.
45:7
-  Tu aimes la justice, et tu hais la méchanceté: C'est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t'a oint D'une huile de joie, par privilège sur tes collègues.

Ce sont des mots qui s’identifient au prophète (PBSL), car il est le plus beau parmi les fils de l’homme, c’est lui que Dieu a béni  pour toujours, également c’est lui qui a ceint  son épée et a combattu les polythéistes ennemis de Dieu, sous son messages les peuples ont tombé tel les perces et les romains et bien d’autres, et c’est lui que Dieu a privilégié sur ses collègues des prophètes car il est le sceau des prophètes et le meilleur des messagers, et à titre de clarification, l’expression « Dieu t’a oint »   n’implique pas uniquement Jésus (PSSL), mais le dépasse pour contenir tous les prophètes, les vertueux, les croyants sont également touchés par cette description dans le livre sacré(Ne touchez pas à mes oints, et ne faites pas de mal à mes prophètes) psaumes 105 : 15 (Il accorde de grandes délivrances à son roi, Et il fait miséricorde à son oint, A David, et à sa postérité, pour toujoursPsaumes 18 : 50) et (Ainsi parle l'Éternel à son oint, à CyrusEssaie 45 : 1)

Malheureusement, les chrétiens attribuent  le texte sus cité au Christ (PSSL), bien que tout le monde sait que Christ n’a jamais ceint d’épée ni eu d’aigues fléchés et n’a pas monté de char pour défendre la vérité et la justice, car son appel avait plutôt un aspect pacifique et purement spirituel, néanmoins le prophète (PBSL) répond largement à ces attribues. En outre la qualité de vaillant guerrier ne s’applique pas  ne serait-ce que légèrement au Christ (PSSL) mais puise par contre son appartenance et son identification chez le prophète (PBSL), lui qui a mené des dizaines de guerre en vue de rendre gloire à la religion et propager la justice et la vérité sur la terre.

Cependant, quelle interprétation donnent les chrétiens à l’épée et le lance pour coller la prophétie à Christ ?Ils ont interprété la prophétie métaphoriquement rendant ainsi le concret moral !!, une procédure qui serait convaincante si le texte aurait été par exemple : ceins l’épée de la vérité !! Ou bien lance les flèches de la croyance !!, seulement le texte s’avère être bien explicité et formel quant à l’épée à ceindre et cette description  de veillant guerrier, et les flèches aigues ; ce qui rend cet interprétation une sorte de ineptie  et de la honteuse escroquerie.

Il existe maints récits similaires de par leur  contenu au texte précité ; que j’ai préféré  ne pas mentionner par manque de citation de nom et de lieux afférents au message religieux du prophète (PBSL) comme c’est le cas dans les textes précédents tranchant irrévocablement dans la question.

Conjointement aux textes abordés préalablement, le chapitre en cours se livrera à signaler certaines annonciations parlant du prophète (PBSL), que les ancêtres des savants musulmans ont évoquées dans leurs livres, néanmoins les versions du livre sacré en manquent quoique disposant de certains textes similaires sans s’y appliquer textuellement. Des annonciations que j’ai aimées mentionné, car elles proviennent de sources fiables de ces savants musulmans dignes de  confiance, en dessus de tout reproche ou de  trahison scientifique. 

La réponse correcte (Al Jawab Assahih)

IBN TAYMIYA (que Dieu l’ait dans sa sainte miséricorde) dit dans son livre « Al Jawab Assahih « : ils ont dit : et Essaie, le prophète (PSSL), disait annonçant à la Mecque que Dieu a honorée une prophétie, porte tes yeux alentour. Tu tressailles alors et tu te réjouira de voir les richesses de la mer s’amènent  à toi, et les armées des nations vont en pèlerinage vers toi, jusqu’à ce que  tu sois couverte par la foule des chameaux abondants quitte à voir leur sol insuffisant pour contenir les foules  qui se dégouttent vers toi, les béliers de Madian se conduisent vers toi, les gens de Sabaa viendront à toi, les troupeaux de Paran marcheront vers toi, et les hommes de Maarab seront à ton service , ce sont les fils de Maarab fils d’Ismael. Ils ont dit que Macca a accaparé tous ces attribues, les trésors de AL BAHREIN qu’elle s’est vue recevoir, les armées des nations qu’elle a accueilli  en pèlerinage, les troupeaux de Paran  s’y sont conduits, les présents et les holocaustes - Paran est le vaste désert où se trouve la Mecque – et malgré  son vaste désert devant l’abondance des foules des chameaux qui se dégouttaient vers elle portant les gens et les provisions, son sol devient étroit; également les gens de Sabaa qui sont ceux de Yemen y sont venus.

Ils ont dit, et Essaie disait, faisant allusion à la Mecque que Dieu a honorée- marche et secoue toi stérile qui n’a jamais enfanté, fais de la glorification ton langage et sois heureuse car si tu n’a jamais été enceinte, ton peuple sera plus nombreux que mon peuple. Il désigne par son peuple celui de Jérusalem, et la stérile désigne la Mecque que Dieu a honorée, car elle n’a point engendré de prophètes avant notre noble prophète (PBSL) à l’opposé de Jérusalem le foyer des prophètes et l’origine de la révélation qui serait sort d’irrationnel et d’irraisonnable de traiter de stérile.

Ce texte précité a toujours un semblable dans le volume d’Essaie, verset 54 : 1-2-3

54:1
- Réjouis-toi, stérile, toi qui n'enfantes plus! Fais éclater ton allégresse et ta joie, toi qui n'as plus de douleurs! Car les fils de la délaissée seront plus nombreux Que les fils de celle qui est mariée, dit l'Éternel.
54:2
- Élargis l'espace de ta tente; Qu'on déploie les couvertures de ta demeure: Ne retiens pas! Allonge tes cordages, Et affermis tes pieux!
54:3
- Car tu te répandras à droite et à gauche; Ta postérité envahira des nations, Et peuplera des villes désertes.La délaisse ici se résout à Hagar, et celle qui est mariée est Sarah qui a poussé IBRAHIM (PSSL) à exiler Hagar et son fils ISMAEL, sous l’emprise de la jalousie avant qu’elle n’ait enfanté ISAC, il les a amenés à AL HIJAZ, il leur a choisi pour habitat une vallée sans agriculture  près de la chambre sacrée de Dieu (9) ………………………………..

Les gens du livre ont inlassablement tenté à tort et à travers de calquer cette prophétie à Jérusalem, lui attribuant une signification spirituelle et une autre concrète, seulement ils étaient dans l’extrême incapacité de nous expliciter comment Dieu aurait-il utilisé le terme ‘stérile qui n’a pas enfanté ni a eu de douleurs’ pour désigner Jérusalem qui a enfanté des prophètes et des prophètes !!Le 1er texte ne manque non plus de textes similaires figurant toujours dans le volume d’Essaie, en l’occurrence, le verset 59 jusqu’au 63 ; et malgré l’interpolation dévoilée de certaines termes dans le texte, il n’en demeure pas moins qu’il conserve certaines attribues et qualifications qui ne s’appliquent nécessairement qu’à  la  Mecque.

Le texte se penche au début sur la description  de l’injustice et la violence qui ont envahi la terre, les ruines  qui se sont étendus dans tous ses coins, le mal et la corruption qui régnaient ; les gens et les fils d’ISRAEL qui ont généré le courroux de Dieu par leurs inclinaison de la vérité, se sont confiés au faux et au pêché et ont inventé des mensonges contre Dieu….D’ou la nécessité de l’apparition d’un autre soleil et l’éclosion d’un nouvel aube pour annoncer la vérité sur terre…. L’étrange, c’est qu’au plein milieu de cet atmosphère du courroux et de colère divine contre le peuple Israélien et ce que sont devenues les autres nations, et sans la moindre prélude on se trouve mise en présence d’une étrange interpolation le moins qu’on puisse dire contradictoire, qui sert à prétendre que Dieu est satisfait d’eux et de leur descendance jusqu’à la fin du temps… Dès lors, le texte commence à parler de la terre dont la lumière arrivera et la gloire de Dieu s’élève sur elle tandis que les ténèbres couvre le reste de la terre ; … alors que le texte poursuit à parler abondamment et incontestablement de la Mecque, figure brusquement et encore une fois sans prélude, une étrange introduction du terme fille de Sion ou Jérusalem !! Ceci au moment où le texte se livre à parler franchement et clairement de la nouvelle terre qui serait la forteresse de la foi et de la prospérité sur la terre après sa dévastation et la prédominance de la violence, l’injustice, la corruption et l’éloignement du soutien de Dieu ; comme il parle aussi du peuple qui va hériter la terre, et du prophète de la fin du temps que Dieu envoiera pour réparer et purifier la terre de la corruption, faire sortir les gens des ténèbres à la lumière, aussi porteur de bonnes nouvelles aux pauvres, et par le biais duquel Dieu se vengera de ses ennemies pour exprimer son courroux et colère contre ces nations qui se sont inclinés du sentier de la vérité   pour s’acheminer vers le faux et se noyer dans les pêchés …

59:1
- Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver, Ni son oreille trop dure pour entendre.
59:2
- Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation Entre vous et votre Dieu; Ce sont vos péchés qui vous cachent sa face Et l'empêchent de vous écouter.
59:3
- Car vos mains sont souillées de sang, Et vos doigts de crimes; Vos lèvres profèrent le mensonge, Votre langue fait entendre l'iniquité.
59:4
- Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture; Ils s'appuient sur des choses vaines et disent des faussetés, Ils conç oivent le mal et enfantent le crime.
59:5
- Il couvent des oeufs de basilic, Et ils tissent des toiles d'araignée. Celui qui mange de leurs oeufs meurt; Et, si l'on en brise un, il sort une vipère.
59:6
- Leurs toiles ne servent point à faire un vêtement, Et ils ne peuvent se couvrir de leur ouvrage; Leurs oeuvres sont des oeuvres d'iniquité, Et les actes de violence sont dans leurs mains.
59:7
- Leurs pieds courent au mal, Et ils ont hâte de répandre le sang innocent; Leurs pensées sont des pensées d'iniquité, Le ravage et la ruine sont sur leur route.
59:8
- Ils ne connaissent pas le chemin de la paix, Et il n'y a point de justice dans leurs voies; Ils prennent des sentiers détournés: Quiconque y marche ne connaît point la paix. –

59:9
- C'est pourquoi l'arrêt de délivrance est loin de nous, Et le salut ne nous atteint pas; Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres, La clarté, et nous marchons dans l'obscurité.

59:10
- Nous tâtonnons comme des aveugles le long d'un mur, Nous tâtonnons comme ceux qui n'ont point d'yeux; Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l'abondance nous ressemblons à des morts.
59:11
- Nous grondons tous comme des ours, Nous gémissons comme des colombes; Nous attendons la délivrance, et elle n'est pas là, Le salut, et il est loin de nous.

59:12
- Car nos transgressions sont nombreuses devant toi, Et nos péchés témoignent contre nous; Nos transgressions sont avec nous, Et nous connaissons nos crimes.
59:13
- Nous avons été coupables et infidèles envers l'Éternel, Nous avons abandonné notre Dieu; Nous avons proféré la violence et la révolte, Conç u et médité dans le coeur des paroles de mensonge;
59:14
- Et la délivrance s'est retirée, Et le salut se tient éloigné; Car la vérité trébuche sur la place publique, Et la droiture ne peut approcher.
59:15
- La vérité a disparu, Et celui qui s'éloigne du mal est dépouillé. -L'Éternel voit, d'un regard indigné, Qu'il n'y a plus de droiture.
59:16
- Il voit qu'il n'y a pas un homme, Il s'étonne de ce que personne n'intercède; Alors son bras lui vient en aide, Et sa justice lui sert d'appui.
59:17
- Il se revêt de la justice comme d'une cuirasse, Et il met sur sa tête le casque du salut; Il prend la vengeance pour vêtement, Et il se couvre de la jalousie comme d'un manteau.

59:18
- Il rendra à chacun selon ses oeuvres, La fureur à ses adversaires, La pareille à ses ennemis; Il rendra la pareille aux îles.

59:19
- On craindra le nom de l'Éternel depuis l'occident, Et sa gloire depuis le soleil levant; Quand l'ennemi viendra comme un fleuve, L'esprit de l'Éternel le mettra en fuite.

59:20
- Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l'Éternel.

59:21
- Voici mon alliance avec eux, dit l'Éternel: Mon esprit, qui repose sur toi, Et mes paroles, que j'ai mises dans ta bouche, Ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de tes enfants, Ni de la bouche des enfants de tes enfants, Dit l'Éternel, dès maintenant et à jamais.

60:1
- Lève-toi, sois éclairée, car ta lumière arrive, Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi.
60:2
- Voici, les ténèbres couvrent la terre, Et l'obscurité les peuples; Mais sur toi l'Éternel se lève, Sur toi sa gloire apparaît.

60:3
- Des nations marchent à ta lumière, Et des rois à la clarté de tes rayons.
60:4
- Porte tes yeux alentour, et regarde: Tous ils s'assemblent, ils viennent vers toi; Tes fils arrivent de loin, Et tes filles sont portées sur les bras.
60:5
- Tu tressailliras alors et tu te réjouiras, Et ton coeur bondira et se dilatera, Quand les richesses de la mer se tourneront vers toi, Quand les trésors des nations viendront à toi.

60:6
- Tu seras couverte d'une foule de chameaux, De dromadaires de Madian et d'Épha; Ils viendront tous de Séba; Ils porteront de l'or et de l'encens, Et publieront les louanges de l'Éternel.

60:7
- Les troupeaux de Kédar se réuniront tous chez toi; Les béliers de Nebajoth seront à ton service; Ils monteront sur mon autel et me seront agréables, Et je glorifierai la maison de ma gloire.
60:8
- Qui sont ceux-là qui volent comme des nuées, Comme des colombes vers leur colombier?

60:9
- Car les îles espèrent en moi, Et les navires de Tarsis sont en tête, Pour ramener de loin tes enfants, Avec leur argent et leur or, A cause du nom de l'Éternel, ton Dieu, Du Saint d'Israël qui te glorifie.
60:10
- Les fils de l'étranger rebâtiront tes murs, Et leurs rois seront tes serviteurs; Car je t'ai frappée dans ma colère, Mais dans ma miséricorde j'ai pitié de toi.

60:11
- Tes portes seront toujours ouvertes, Elles ne seront fermées ni jour ni nuit, Afin de laisser entrer chez toi les trésors des nations, Et leurs rois avec leur suite.

60:12
- Car la nation et le royaume qui ne te serviront pas périront, Ces nations-là seront exterminées.

60:13
- La gloire du Liban viendra chez toi, Le cyprès, l'orme et le buis, tous ensemble, Pour orner le lieu de mon sanctuaire, Et je glorifierai la place où reposent mes pieds.

60:14
- Les fils de tes oppresseurs viendront s'humilier devant toi, Et tous ceux qui te méprisaient se prosterneront à tes pieds; Ils t'appelleront ville de l'Éternel, Sion du Saint d'Israël.

60:15
- Au lieu que tu étais délaissée et haïe, Et que personne ne te parcourait, Je ferai de toi un ornement pour toujours, Un sujet de joie de génération en génération.

60:16
- Tu suceras le lait des nations, Tu suceras la mamelle des rois; Et tu sauras que je suis l'Éternel, ton sauveur, Ton rédempteur, le puissant de Jacob.
60:17
- Au lieu de l'airain je ferai venir de l'or, Au lieu du fer je ferai venir de l'argent, Au lieu du bois, de l'airain, Et au lieu des pierres, du fer; Je ferai régner sur toi la paix, Et dominer la justice.
60:18
- On n'entendra plus parler de violence dans ton pays, Ni de ravage et de ruine dans ton territoire; Tu donneras à tes murs le nom de salut, Et à tes portes celui de gloire.

60:19
- Ce ne sera plus le soleil qui te servira de lumière pendant le jour, Ni la lune qui t'éclairera de sa lueur; Mais l'Éternel sera ta lumière à toujours, Ton Dieu sera ta gloire.

60:20
- Ton soleil ne se couchera plus, Et ta lune ne s'obscurcira plus; Car l'Éternel sera ta lumière à toujours, Et les jours de ton deuil seront passés.
60:21
- Il n'y aura plus que des justes parmi ton peuple, Ils posséderont à toujours le pays; C'est le rejeton que j'ai planté, l'oeuvre de mes mains, Pour servir à ma gloire.

60:22
- Le plus petit deviendra un millier, Et le moindre une nation puissante. Moi, l'Éternel, je hâterai ces choses en leur temps.

61:1
- L'esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, Car l'Éternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance;

61:2
- Pour publier une année de grâce de l'Éternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu; Pour consoler tous les affligés;
61:3
- Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Éternel, pour servir à sa gloire.
61:4
- Ils rebâtiront sur d'anciennes ruines, Ils relèveront d'antiques décombres, Ils renouvelleront des villes ravagées, Dévastées depuis longtemps.
61:5
- Des étrangers seront là et feront paître vos troupeaux, Des fils de l'étranger seront vos laboureurs et vos vignerons.

61:6
- Mais vous, on vous appellera sacrificateurs de l'Éternel, On vous nommera serviteurs de notre Dieu; Vous mangerez les richesses des nations, Et vous vous glorifierez de leur gloire.

61:7
- Au lieu de votre opprobre, vous aurez une portion double; Au lieu de l'ignominie, ils seront joyeux de leur part; Ils posséderont ainsi le double dans leur pays, Et leur joie sera éternelle.

61:8
- Car moi, l'Éternel, j'aime la justice, Je hais la rapine avec l'iniquité; Je leur donnerai fidèlement leur récompense, Et je traiterai avec eux une alliance éternelle.

61:9
- Leur race sera connue parmi les nations, Et leur postérité parmi les peuples; Tous ceux qui les verront reconnaîtront Qu'ils sont une race bénie de l'Éternel.

61:10
- Je me réjouirai en l'Éternel, Mon âme sera ravie d'allégresse en mon Dieu; Car il m'a revêtu des vêtements du salut, Il m'a couvert du manteau de la délivrance, Comme le fiancé s'orne d'un diadème, Comme la fiancée se pare de ses joyaux.

61:11
- Car, comme la terre fait éclore son germe, Et comme un jardin fait pousser ses semences, Ainsi le Seigneur, l'Éternel, fera germer le salut et la louange, En présence de toutes les nations.

62:1
- Pour l'amour de Sion je ne me tairai point, Pour l'amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos, Jusqu'à ce que son salut paraisse, comme l'aurore, Et sa délivrance, comme un flambeau qui s'allume.
62:2
- Alors les nations verront ton salut, Et tous les rois ta gloire; Et l'on t'appellera d'un nom nouveau, Que la bouche de l'Éternel déterminera.
62:3
- Tu seras une couronne éclatante dans la main de l'Éternel, Un turban royal dans la main de ton Dieu.

62:4
- On ne te nommera plus délaissée, On ne nommera plus ta terre désolation; Mais on t'appellera mon plaisir en elle, Et l'on appellera ta terre épouse; Car l'Éternel met son plaisir en toi, Et ta terre aura un époux.
62:5
- Comme un jeune homme s'unit à une vierge, Ainsi tes fils s'uniront à toi; Et comme la fiancée fait la joie de son fiancé, Ainsi tu feras la joie de ton Dieu.
62:6
- Sur tes murs, Jérusalem, j'ai placé des gardes; Ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l'Éternel, Point de repos pour vous!
62:7
- Et ne lui laissez aucun relâche, Jusqu'à ce qu'il rétablisse Jérusalem Et la rende glorieuse sur la terre.

62:8
- L'Éternel l'a juré par sa droite et par son bras puissant: Je ne donnerai plus ton blé pour nourriture à tes ennemis, Et les fils de l'étranger ne boiront plus ton vin, Produit de tes labeurs;

62:9
- Mais ceux qui auront amassé le blé le mangeront Et loueront l'Éternel, Et ceux qui auront récolté le vin le boiront, Dans les parvis de mon sanctuaire.
62:10
- Franchissez, franchissez les portes! Préparez un chemin pour le peuple! Frayez, frayez la route, ôtez les pierres! Élevez une bannière vers les peuples!
62:11
- Voici ce que l'Éternel proclame aux extrémités de la terre: Dites à la fille de Sion: Voici, ton sauveur arrive; Voici, le salaire est avec lui, Et les rétributions le précèdent.

62:12
- On les appellera peuple saint, rachetés de l'Éternel; Et toi, on t'appellera recherchée, ville non délaissée .

63:1
- Qui est celui-ci qui vient d'Édom, De Botsra, en vêtements rouges, En habits éclatants, Et se redressant avec fierté dans la plénitude de sa force? -C'est moi qui ai promis le salut, Qui ai le pouvoir de délivrer. –

Pour ce qui de Bostra, personne n’en connu l’emplacement geographique , le dictionnaire du livre sacré  se contente de dire qu’il peut s’agir d’un endroit prés de la mer morte appelé  Al batraa , et l’encyclopédie juive lui donne comme synonyme ‘ la terre des moutons’, incapable de déterminer son endroit , elle dit qu’eux , les juifs, sont toujours en attente de ce délivreur qui viendera d’IDOM .

63:2
- Pourquoi tes habits sont-ils rouges, Et tes vêtements comme les vêtements de celui qui foule dans la cuve? –

63:3
- J'ai été seul à fouler au pressoir, Et nul homme d'entre les peuples n'était avec moi; Je les ai foulés dans ma colère, Je les ai écrasés dans ma fureur; Leur sang a jailli sur mes vêtements, Et j'ai souillé tous mes habits.
63:4
- Car un jour de vengeance était dans mon coeur, Et l'année de mes rachetés est venue.

63:5
- Je regardais, et personne pour m'aider; J'étais étonné, et personne pour me soutenir; Alors mon bras m'a été en aide, Et ma fureur m'a servi d'appui.
63:6
- J'ai foulé des peuples dans ma colère, Je les ai rendus ivres dans ma fureur, Et j'ai répandu leur sang sur la terre.

Comme vous pouvez le percevoir, le texte parle de la nouvelle citée de Dieu, et du prophète de la fin du temps que Dieu envoiera pour hériter la terre lui et son peuple, restituant la vérité après la propagation de l’injustice et de la corruption … sortant les gens de la noirceur à la lumière …et par lequel, Dieu se vengera de ses ennemies …

Le texte se livre acharnement à décrire et exposer la conjoncture qui prédominait la terre la période qui précédait l’envoi du prophète (PBSL) (vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu ;…vos mains sont souillées de sang… ils conçoivent le mal et enfantent le crime… ils couvent des œufs de basilic leurs œuvres sont des œuvres d’inquiété le ravage et la ruine sont sur leur route… nul ne se plaint avec justice, nul ne plaide avec droiture … leurs pieds courent au mal et ils ont hâtes de répandre le sang innocent… ils ne connaissent pas le chemin de la paix…nous avons été coupables et infidèles envers l’Eternel … et la délivrance s’est retirée… la vérité a disparu … nos transgressions sont nombreuses devant toi … nos pêchés témoignent contre nous … nous attendons la lumière, et voici les ténèbres, la clarté, et nous marchons dans l’obscurité et voit qu’il n’ y a pas un homme, il s’étonne de ce que personne n’intercède…) de telles conditions qui ne furent rassemblées à la fois, ni être d’une telle cruauté qu’au temps qui précédait l’avènement du prophète (PBSL), envoyé après une longue coupure de révélation de la terre ; des conditions qui n’ont jamais atteint ce niveau l’ère qui précédait l’envoi du Christ (PSSL) ;  Se rapportant à cela, cette parole (il voit qu’il n’ y a pas un homme) s’identifie à l’état de l’humanité avant l’envoi du prophète (PBSL) , alors qu’elle est étrangère à son état d’avant  L’envoi du Christ (PSSL) et ne peut s’y identifier du moment qu’à cet époque, les vertueux et les croyants existaient encore et leur appel au bien sonnait la foi, et ce qui renforce cette doctrine d’avantage, c’est que l’envoi du Christ coïncidait avec le pré envoi de Jean fils de Ezchiel (PSSE).

Dans le texte une indication claire de falsification, œuvre des érudits  des fils d’Israel et de leur imposture contre Dieu ( Nous avons été coupables et infidèles envers l'Éternel, Nous avons abandonné notre Dieu; Nous avons proféré la violence et la révolte, Conçu et médité dans le coeur des paroles de mensonge;)…
avatar
CHEHEM AHMED KAMIL

Messages : 20
Points : 1066
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum