DOLYSTER
Bienvenu(e) Dans Vôtre Lacet Du Web.

|CORDIALEMENT
* Smile * DOLYSTER * Smile *
*- Http://dolyster.africamotion.net
*- Lacet Du Web à l'Ampleur Forumiser !

MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 2 !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

21032015

Message 

MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 2 !




MOHAMED le messager de Dieu dans la Torah et l’évangile 2 !

Et annonciateur  d’un messager à venir après moi

Dieu très haut dit dans son noble livre : 6. Et quand Jésus fils de Marie dit : "Ô Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera "Ahmad". Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent : "C'est là une magie manifeste"... ASSAF : 6

Le prophète MOHAMED (PBSL) est l’unique envoyé après Jésus (PSSL), or les chrétiens nient la venue d’un prophète après Jésus (PSSL), un reniement que nous allons démentir à travers les textes du livre sacré, prouvant formellement que Jésus (PSSL) a prédit cette venue.

Le verset 16 du paragraphe 7 au 13 de l’évangile de Jean structure fondamentalement cette annonciation sur la langue du Christ (PSSL) s’adressant à ses disciples peu avant son départ :

« 16:7 - Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.
16:8 - Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:
16:9 - en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi;
16:10 - la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;
16:11 - le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
16:12 - J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.
16:13 - Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. »

Le terme consolateur comme il est précisé dans le dictionnaire du livre sacré veut dire : avocat, défenseur ou bien intercesseur.

 Christ continue toujours à propos de ce consolateur, par : (16:12 - J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.16:13- Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.)

Une déclaration claire du Christ (PSSL) que la législation n’est pas encore parachevée, du moment qu’il affirme à ses disciples, juste avant son départ, qu’il n’a pas tout dit par leur manque d’aptitude de porter les choses en ce moment, et que c’est à ce consolateur qu’incombe la tâche de parachever la législation (quand le consolateur sera venu, l’esprit de vérité,  il vous conduira vers toute la vérité).La question donc logique à se poser est : qui est donc ce consolateur ou l’esprit de la vérité annoncé par  Christ (PSSL).

D’abord  Christ (PSSL) nous enseigne que le consolateur ou bien l’esprit de vérité ne viendra qu’après son départ (si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas pour vous).D’un autre côté, il atteste que ce consolateur est meilleur que lui, autrement il n’aurait pas dit à ses disciples (il vous est avantageux que je m’en aille).

Il en rajoute également à propos de ce consolateur (il vous annoncera les choses à venir), ce qu’effectivement s’applique scrupuleusement au prophète (PBSL), qui nous a instruits maintes choses invisibles se liant au bas monde et ce qui  déroulera après sa mort, ou bien  l’au –delà et ce qu’il comportera  de résurrection,  jugement, paradis et enfer…

Egalement Christ informe que ce consolateur (vous conduira dans toute la vérité).Là aussi c’est une indication qui s’applique fortement au prophète (PBSL) qui a conduit les gens vers l’entière vérité, les a fait connaître leur unique Dieu, détruit les illusions qui ont asservi les esprits d’adoration, des idoles et d’association au créateur , instruit l’être humain sur son existence et sa mission dans la vie, a montré la sainte relation entre la créature et son créateur, entre les gens les uns aux autres, a clarifié les sources de législation assignée par Dieu à ses serviteurs pour le bien être et la prospérité de l’humanité ainsi que sa rectitude à travers tous les temps et les lieux.

C’est ce qui dépeint fondamentalement ce verset coranique :

89.Et le jour où dans chaque communauté, Nous susciterons parmi eux-mêmes un témoin contre eux, Et Nous t'emmènerons [Muhammad] comme témoin contre ceux-ci. Et Nous avons fait descendre sur toi le Livre, comme un exposé explicite de toute chose, ainsi qu'un guide, une grâce et une bonne annonce aux Musulmans.  ANNHEL 89.

Se référant toujours au même texte, on y trouve cette parole de Jésus (PSSL) (car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu) ce qui se conforme strictement  avec la description du prophète (PBSL) dans les versets :

3.et il ne prononce rien sous l'effet de la passion;
4. ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée. 3-4 – ANNAJEM.

Quel est donc ce consolateur dont Christ a prophétisé l’avènement ?  Mieux encore, y’aurait il d’autres prophètes après Christ, en dehors du prophète (PBSL) ??.

Décidément et nécessairement, le consolateur ou  l’esprit de vérité est une prédiction du prophète MOHAMED (PBSL), qui répond parfaitement à toutes les descriptions et s’y réalise ce sens de la supériorité, car c’est lui le sceau des prophètes, porteur de l’éternelle et générale législation.

Cependant, comment interprètent les chrétiens ce consolateur ou esprit de vérité ?

Loin d’être un humain, ils y voient un esprit, qui glisse dans les esprits des croyants à fin d’accroître leur croyance, et qui saurait selon eux : le Saint esprit – l’un des personnes de la sacré trinité chez eux.

Dans le cas échéant, pourquoi son avènement est inhérent à cette condition du départ du Christ ? !!

Et puis ; cet esprit serait-il plus avantageux chez eux que Christ pour qu’il leur dise ‘‘ il vous est avantageux que je m’en aille, car si je m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ?’’

De plus, est ce que cet esprit ne parle pas d’elle-même, mais dira ce qu’il entend ?!

Est-ce qu’il annonce les choses à venir ?!

Une autre contradiction à soulever, réside dans leur attribution de divinité à ce Saint esprit  - selon leur prétention qui ne parle pas de lui-même, mais a besoin d’écouter ce qu’il dira !! Comment  être Dieu celui qui ne peut parler de lui-même ?!!!

Alors que nous les musulmans, nous croyons que cette parole du Christ (J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant ; Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ) désigne plutôt qu’ils ne sont pas encore préparés à recevoir toute la vérité et porter la parfaite législation et que c’est le prophète qui le succédera  qui sera chargé de cette mission quand le cerveau humain sera plus mûr, et l’humanité prête à recevoir les prescriptions de la législation universelle. Qu’ils nous informent donc, ceux pour qui ce consolateur serait le Saint esprit : quel rapport y aurait –il entre le Saint esprit qui rempli les cœurs du croyants, et les choses que Christ veut dire, mais il ne peut pas faute de leur incapacité à les porter en ce moment ?!!!

Ils disent que le Saint esprit est venu et a habité les esprits des disciples du Christ dix jours après son départ ; or est il raisonnable qu’un laps de temps aussi court que ces dix jours aurait été suffisant pour leur disponibilité à recevoir ce que Christ ne pouvait leur dire à cause de leur inaptitude à les porter ?!!

En outre, le Saint esprit qu’ils prétendent être le consolateur, était bel et bien présent avant le départ du Christ, l’aidant et le soutenant, pourquoi donc Christ dit-il si je ne m’en vais pas, il ne viendra pas ? ce qui exclut bien entendu qu’il s’agit d’un esprit, mais plutôt d’un humain sans aucun doute et dans ce cas là, il ne peut être autre que MOHAMED (PBSL), le seul et unique à  avoir succédé au Christ !!

Si nous passons maintenant aux anciennes éditions, pour y voir comment le mot consolateur existant dans les nouvelles éditions est évoqué. C’est le mot ‘’parclet’’ qui se trouve à sa place ; un terme qu’aucun des prêtres ne nie être l’origine du mot consolateur, de même que sa signification dans le dictionnaire du livre sacré est pareille,  pourquoi donc la divergence ?!!

A préciser que le mot parclet est dérivé des mots grecques : ‘’ periclutos’’ et ‘’paraclutos’’Le premier mot veut dire : celui que se loue, ou bien loué : MOHAMED, ou bien AHMED le deuxième désigne le consolateur comme dans le texte.

Les moines chrétiens insistent à imputer comme origine au terme ‘’parclet’’  le mot‘’ paraclutos’’ , alors que nos savants musulmans en voient l’origine dans le mot ‘’ periclutos’’  qui aurait été changé en ‘’paraclutos’’  pour écarter la prophétie du prophète (PBSL). 

Loin de cette divergence entre paraclutos et periclutos, on se contente de ce que nous avons prouvé de la prédiction du Christ (PSSL) d’un messie après lui qui ne saurait aucunement que le messager de l’ISLAM (PBSL) (5).

Se reportant à  ce que  nous affirme le prophète sur lui-même (PBSL) : « je suis le sceau des prophètes », aussi (Aucun prophète ne viendra après moi) et ce que le coran confirme solennellement : (mais le messager de Dieu et le dernier des prophètes)Al ahzab :40 … , existe-t-il le moindre signe qui nous informe que Christ (PSSL) a annoncé qu’il achève la prophétie ?!

Cédons la place à l’évangile de Matthiew chapitre 7, verset de 15 à 20 :

« 7:15 - Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtement de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

7:16 - Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?
7:17 - Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
7:18 - Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
7:19 - Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
7:20 - C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

Avec ce récit, très intéressant pour distinguer les vrais prophètes des faux, Christ (PSSL) a en effet stipulé la preuve irréfutable de la possibilité d’envoi de prophètes après lui ; les critères établis en témoignent largement. En outre, Christ, dans le cas où il serait le dernier des prophètes se serait contenté de dire : (Je suis le dernier des prophètes, ne suivez personne après moi).

Ceci dit, à l’épreuve des critères posés par Christ, j’invite tous les gens du livre à examiner le fruit que MOHAMED (PBSL) a donné.

Il a fait sortir des générations monothéistes qui adorent Dieu, Le glorifient, observent Ses prescriptions, croient en Ses livres et respectent tous Ses prophètes et les subliment. Qui

Ordonnent le convenables et interdisent le blâmable, qui observent et appliquent le licite et évitent  l’illicite  et qui s’éloignent de la turpitude ouvertement ou en cachette.  

Voyez donc les musulmans, 1000 millions à être les moins à se livrer à l’adultère que Dieu a dénigré, MOHAMED ainsi que Christ ; les moins à s’adonner à l’alcool  que Dieu a prohibé, MOHAMED ainsi que Christ, et les plus à suivre les percepts de Dieu, MOHAMED ainsi que Christ !!  C’est une chose que seul   un apostat désapprouve et qu’un rancunier trouve étrange.

 Ce fut une position au temps de leur faiblesse et leur abaissement, qu’en est –il alors d’eux en ère de leur force et puissance ?!!

Ce fut le fruit …. L’avez –vous reconnu ?

Après l’avoir reconnu ………. Croyez vous en son fondateur  ?!!  et si vous croiriez, auriez vous obéit à Christ et l’auriez vous  suit ?!!     

Les villages occupés par Kedar que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse !

Kedar est le lointain aïeul  des tribus de la Mecque, l’un des fils d’ISMAEL (PSSL) comme l’indiquent les références historiques, ainsi que le livre sacré dans le volume de la genèse, verset : 25 : 13

« 25:13 - Voici les noms des fils d'Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations: Nebajoth, premier-né d'Ismaël, Kédar, Adbeel, Mibsam ».

On lui attribue -Kedar fils d’ISMAEL- les arabes arabisés  nommés aussi les arabes Adnanis   faisant allusion à ‘Adnan’ qui est  de la progéniture de Kedar  fils d’ISMAEL (PSSL).Les villages occupés par Kedar sont les mêmes que ceux qu’ISMAEL (PSSL) a occupés, et se rapportent  effectivement à la région de la Mecque que le prophète (PBSL) a occupée.

Il est évoqué dans l’ouvrage « QALEB JAZIRAT AL ARAB » «  le cœur de la péninsule arabique »  ; après avoir gouverné la Mecque sa vie durant, et la prise en charge de la sainte maison, ISMAEL (PSSL) a délégué son pouvoir à  deux de ses fils : Nebajoth puis Kedar, ou peut être le contraire.

De même, l’ouvrage « ARRAHIQ AL MAKHTOUM » « Le nectar scellé »  fait remonté la généalogie du prophète  (PBSL) et les tribus de la Mecque à Kidar fils d’ISMAEL, en substance, il est mentionné : (Dieu a accordé à ISMAEL douze fils : Nabajoth ou bien Benajoth, Kidar, Adbeel, Mibsam, Mishmaa, Douma, Massq, Hadad, Tema, Jetur, Naphish, Kedmah, des quels se sont ramifiées douze tribus répandues dans tous les coins de la péninsule, voire à son extérieur, pour se voir disparaître dans les ténèbres des temps, excepté la descendance de Nabajoth et Kidar.

La civilisation des Nabataens ,  fils de Nabajoth c’est prospérée au nord du Hijaz, sur la base d’un gouvernement puissant et imprenable sauf face aux romains qui les ont anéantis. La progéniture de Kidar fils d’ISMAEL, par contre n’a pas cessé de se proliférer à la Mecque, pour donner Adnan et son fils Mood. Ce dernier  dont le fils Nasar est l’ancêtre des quatre grandes tribus arabes : IYAD, ANMAR , RABIA et MODAR, ces deux dernières dont la descendance s’est largement proliférée ; la tribu de RABIAA s’est ramifiée en : ASSAD fils de RABIAA, ANZA, ABDELQAIS, deux fils de WAIL – BAKER et TAGHLIB-, HANIFA et bien d’autres.

Alors que les tribus de MODAR se sont ramifiées en deux grandes branches : QAIS fils de AILAN fils de MODAR et les ventres d’ILIAS fils de MODAR, ayant respectivement pour progéniture : fils de SALIM, fils de HOUAZAN, fils de GHATFAN ; et TaMIM  fils de MORRA, HAZIL fils de MODRAKA, fils d’ASSAD fils de KHAZIMA et les fils de KINANA fils de KHAZIMA dont QORAICH  la tribu des fils de FAHER fils de MALEK fils de NAZER fils de KINANA.

QORAICH s’est devisée en plusieurs tribus dont les plus connues sont les tribus de QOSSAY fils de KILAB, en l’occurrence ABDEDAR fils de QOSSAAY, ASSAD fils d’ABDEL OZZA fils de QOSSAY et ABDEMANAF fils de QOSSAY. Ce dernier qui a donné lieu à quatre sections : Abdechams, Nawfal, Al Motalib et Hachem, ce foyer duquel ALLAH a élu notre maître Mohamed (PBSL) fils d’Abdellah fils de Hachem.

Voici donc KIDAR fils d’ISMAEL dont la descendance a occupé et occupe toujours la Mecque. Cependant c’est quoi SALEI ?

En fait, Saleï est la montagne de Salaa qui se trouve dans la médina, se situant à peu prés de 500 m du mur ouest de la mosquée du prophète, d’une largeur de 300 à 800 m, et une hauteur de 80 m, elle est d’une grande importance historique esquissée par l’importance d’évènements déroulés sur ses pieds ou à proximité, notamment l’incursion de la fossé (AL KHANDAQ) qui a connu le rassemblement des polythéistes  à la face ouest de la montagne, incapables de traverser la fossé qui les séparait des musulmans campés aux pieds de Salaa pris pour centre de commande où la tente du prophète (PBSL) était dressée.

Depuis l’ère prophétique, plusieurs tribus ont occupé la base de la montagne, le sommet contient toujours les ruines des casernes remontants à l’ère Othmani, et à l’époque contemporaine, elle est devenue une partie de la frontière de la zone centrale de la médina, à raison de l’extension des constructions à son enceinte (6).

Ceci dit, que nous enseigne le livre sacré sur les villages que Kidar a occupés, et sur Saleï ?C’est du volume d’ESSAIE que surgit la réponse claire dans le verset 42 du paragraphe 1 à 17 :

« 2:1 - Voici mon serviteur, que je soutiendrai, Mon élu, en qui mon âme prend plaisir. J'ai mis mon esprit sur lui; Il annoncera la justice aux nations.

42:2 - Il ne criera point, il n'élèvera point la voix, Et ne la fera point entendre dans les rues.
42:3 - Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité.
42:4 - Il ne se découragera point et ne se relâchera point, Jusqu'à ce qu'il ait établi la justice sur la terre, Et que les îles espèrent en sa loi.

42:5 - Ainsi parle Dieu, l'Éternel, Qui a créé les cieux et qui les a déployés, Qui a étendu la terre et ses productions, Qui a donné la respiration à ceux qui la peuplent, Et le souffle à ceux qui y marchent.

42:6 - Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, et je t'établirai pour traiter alliance avec le peuple, Pour être la lumière des nations,

42:7 - Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres.
42:8 - Je suis l'Éternel, c'est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles.
42:9 - Voici, les premières choses se sont accomplies, Et je vous en annonce de nouvelles; Avant qu'elles arrivent, je vous les prédis.
42:10 - Chantez à l'Éternel un cantique nouveau, Chantez ses louanges aux extrémités de la terre, Vous qui voguez sur la mer et vous qui la peuplez, Iles et habitants des îles!

42:11 - Que le désert et ses villes élèvent la voix! Que les villages occupés par Kédar élèvent la voix! Que les habitants des rochers tressaillent d'allégresse! Que du sommet des montagnes retentissent des cris de joie!
42:12 - Qu'on rende gloire à l'Éternel, Et que dans les îles on publie ses louanges!

42:13 - L'Éternel s'avance comme un héros, Il excite son ardeur comme un homme de guerre; Il élève la voix, il jette des cris, Il manifeste sa force contre ses ennemis.

42:14 - J'ai longtemps gardé le silence, je me suis tu, je me suis contenu; Je crierai comme une femme en travail, Je serai haletant et je soufflerai tout à la fois. »

(dans la version anglaise : gardé mon salut), et selon le dictionnaire du livre sacré dans la version hebraique, il s’y trouve (Chilalmim), sachant que les lettres du terme chilamim ou bien chalom sont identiquement les mêmes que ceux dont le mot Islam est dérivé).
 « 42:15 - Je ravagerai montagnes et collines, Et j'en dessécherai toute la verdure; Je changerai les fleuves en terre ferme, Et je mettrai les étangs à sec.

42:16 - Je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu'ils ne connaissent pas, Je les conduirai par des sentiers qu'ils ignorent; Je changerai devant eux les ténèbres en lumière, Et les endroits tortueux en plaine: Voilà ce que je ferai, et je ne les abandonnerai point.
42:17 - Ils reculeront, ils seront confus, Ceux qui se confient aux idoles taillées, Ceux qui disent aux idoles de fonte: Vous êtes nos dieux »

Quel est donc ce serviteur de Dieu et son élu que le texte mentionne ?  

En effet l’éclat diffusé par ce récit intensifie largement son identification au prophète (PBSL) qui est le serviteur de Dieu et son élu, qui a annoncé la justice aux nations , que les viles ont espéré en sa loi, qui ne s’ est point découragé ni s’est relâché jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre et a guidé les gens vers toute la vérité, car c’est lui le porteur de la législation intégrale et parfaite que Dieu a parachevé en son temps, et n’a retenu son âme qu’après l’avoir accomplie (il ne se découragea point et ne se relâchera point, jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur terre), et par analogie on trouve dans sourate AL MAIDA Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous. Al maide :3

Le prophète est donc celui qui a annoncé la justice à toute les nations, et par suite, il est le porteur du message universel pour toute l’humanité, conformément à la parole divine dans le coran (je suis pour vous tous le messager de Dieu)  aussi :.(Et Nous ne t'avons envoyé qu'en miséricorde pour l'univers)

Et c’est lui que Dieu a préservé des polythéistes   jusqu’à  ce qu’il ait transmis son message, et ait accompli fidèlement  sa mission (Et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple pour être la lumière des nations), pur ce la Dieu s’adresse à son prophète dans le coran, disant : (et Dieu te protégera des gens)                                                  

Effectivement, le prophète (PBSL), a œuvré pour sortir les gens des ténèbres des polythéisme et de l’adoration des idoles et des sculptures , à l’adoration de l’unique Dieu (- Je suis l'Éternel, c'est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles)

Aussi, est il besoin de mentionner que ce texte précité, ne se conforme pas au Christ qui ne prétend point avoir annoncé toute la justice aux nations qui lui-même confirmait avant son départ (- J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant , - Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir) comme en  témoignage l’évangile de JEAN.

De plus Christ (PSSL) nous informe qu’il n’a été envoyé que pour guider les fils d’ISRAEL, comme l’évoque l’évangile de MATTHIEU

15:24 - Il répondit: Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël.       

 Par ailleurs, l’expres​sion(j’ai mis mon esprit sur lui) désigne particulièrement la victoire et le soutien, chose qui est généralisée pour tous les prophètes sans exception, et qu’elle n’est pas propre à Christ uniquement ; les exemples, c’est au livre sacré qu’on trouve : le volume du chronique 2

   15:1- L'esprit de Dieu fut sur Azaria, fils d'Obed,      

 Pareillement dans le volume du nombre15 :29 (   Puisse tout le peuple de l'Éternel être composé de prophètes; ))

On ne devrait pas avoir besoin de rajouter également que ce n’est pas aux villages occupés par Kidar, en l’occurrence la Mecque, que l’appel du Christ est apparu !! ni le désert  a élevé sa voix avec !!...

Comme il convient justement de noter que c’est chez les fils d’ISRAEL qu’il a été apparu, une nation porteuse de livre et non pas des idolâtres, tel l’étaient les mecquois ceux parmi lesquels fut envoyé le prophète (PBSL) … mieux encore, au temps de l’envoi du Christ (PSSL), les fils d’ISRAEL étaient radicalement délivrés de l’idolâtrie…

Et si l’on parte de l’hypothèse, selon laquelle, le texte se rapporte au Christ, cela ne fera que confirmer que Christ (PSSL) n’est qu’un serviteur de Dieu, non pas un fils de Dieu ou associé   en divinité (voici mon serviteur que je soutiendrai) Cependant, la surprise qui nous a émus, réside dans la version anglaise, en fait le mot (nations) évoqué dans le texte censé être traduit en (nations) comme prévu, ne l’est pas ainsi, mais plutôt (gentiles), le dictionnaire du livre sacré nous enseigne que c’est un terme que les juifs utilisent pour qualifier les autres nations qu’eux qui se considèrent porteurs des messages religieux et le peuple élu de Dieu , le dictionnaire en rajoute que les juifs ont également recours à cette utilisation pour mépriser les autres nations qu’eux, vu leur idolâtrie…naturellement, les Chrétiens estimés également porteurs du livre, refusent cette répartition, et les musulmans confirment cette vérité que le terme s’utilisait pour décrire les nations autres que les gens du livre avant l’avènement de l’Islam, et c’est ce que ces versets du noble Coran instruisent :

20.S'ils te contredisent, dis leur : "Je me suis entièrement soumis à Dieu, moi et ceux qui m'ont suivi". Et dis à ceux à qui le Livre a été donné, ainsi qu'aux illettrés : "Avez-vous embrassé l'Islam ?" S'ils embrassent l'Islam, ils seront bien guidés. Mais, s'ils tournent le dos... Ton devoir n'est que la transmission (du message). Dieu, sur [Ses] serviteurs est Clairvoyant. AL IMRAN 20

75.Et parmi les gens du Livre, il y en a qui, si tu lui confies un qintar, te le rend. Mais il y en a aussi qui, si tu lui confies un dinar, ne te le rendra que si tu l'y contrains sans relâche. Tout cela parce qu'ils disent : "Ces (arabes) qui n'ont pas de livre n'ont aucun chemin pour nous contraindre." Ils profèrent des mensonges contre Dieu alors qu'ils savent. AL IMRAN 75

 157. Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit (mentionné) chez eux dans la Thora et l'Evangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur òte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants.
158. Dis : "Ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager de Dieu, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Dieu, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Dieu et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés". AL AARAF : 157/158.

Ces descriptions et qualités précitées, sont presque les mêmes que celles mentionnées dans le texte que AL IMAM AL BOKHARI, relate dans son « SAHIR » (l’authentique), selon Ataa bnou yasser qui disait qu’il a rencontré Amer bnou al aasse et lui a demandé comment le prophète (PBSL) est décrit  dans le Torah , il lui a répondit que sa description dans le Torah comporte certaines de celles du Coran :

O Prophète! Nous t'avons envoyé en qualité d'avertisseur et d'annonciateur. Tu es la protection du peuple "illettré". Tu es mon serviteur et mon messager. Je t'ai appelé: le résigné à ma volonté. Tu n'es ni brutal, ni inhumain, ni querelleur dans les souks. Tu ne rends pas le mal pour le mal, mais tu pardonnes et tu excuses. Tu ne mourras pas avant de corriger des croyances saugrenues, d'ouvrir des yeux aveugles, des oreilles sourdes et des cœurs endurcis.

Quelles sont donc les nouvelles  louanges aux extrémités de la terre ?

C’est une déclaration du nouveau message religieux, et le terme extrémité désigne l’extrême orient, car l’extrémité de Jérusalem est la péninsule arabique comme Jérusalem est l’extrémité de la péninsule arabique. Aussi Dieu dit dans son noble livre :

(. Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur [Muhammad], de la Mosquée Al-Haram à la Mosquée Al-Aqsa dont Nous avons béni l'alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. AL ISRA’A 1

Reste à savoir quel est ce désert et ses villes, les villages occupés par Kidar ainsi que les habitants de Saleï ?

Le désert, c’est bien entendu le Sahara, les villages occupés par Kidar sont la Mecque, et les habitants de Saleï ne sont pas d’autres que ceux de la montagne de Salaï à la médina (que les habitants des rochers tressaillent d’allégresse ! que du sommet des montagnes).

Aussi, qui sont ces aveugles qui marchaient sur un chemin qu’ils ne connaissaient pas, et Dieu était avec eux et ne les a point bondonnés ?   

Ce sont les croyants en la nouvelle religion, ceux qui ont suivi le nouveau message, qui grâce à la lumière de l’Islam ont observé après être aveugles le temps de l’ignorance où ils se sont déviés du monothéisme, et y ont renoncé, ont  reculé et adoré les idoles taillées et ont dit aux idole de faute : vous êtes nos dieux…

Puis, il est à clarifier, comment le désert élève la voix, et publie ses louages dans les îles ?

Cela  ne saurait se faire que par l’élévation de AL AZAN (l’appel  à la prière) se concrétisant par cet appel (Dieu est grand, Dieu est grand) que tous les habitants du Sahara et ses alentours entendent…

Et pour ce qui est de la parole : l’Eternel s’avance comme un héros, il existe son ardeur comme un homme de guerre ; que désigne-t-elle ?

Ce sont les dizaines de guerres menées pour faire sortir les gens de l’incrédulité à l’Islam, et ce qui renforce d’avantage cet argumentation, c’est que le porteur du message, a présidé lui-même (PBSL) vingt sept incursions en l’espace de sept années seulement, dans le but de propager le monothéisme et instaurer la justice sur la terre.

En fin, que serait ce chilamim que Dieu a gardé longtemps ?

C’est la religion du monothéisme -l’Islam- que Dieu recommanda à tous ses prophètes qu’il envoya pour l’établir à l’humanité, mais les gens s’y sont déviés et ont associé à Dieu des faux dieux, d’où la nécessité d’une renaissance spirituelle par un nouveau rappel de cet religion et sa promulgation après l’égarement des gens, et après sa longue rupture de la terre !!  et calquer le terme sur « Islam » semble être le plus judicieux et le plus signifiant pour mieux appréhender le texte, et respecter l’enchaînement du récit, car Dieu dit : j’ai gardé l’Islam longtemps, et de la terre, le monothéisme a disparu, pour cela, je mènerai des guerres, je ravagerai montagnes et collines pour sa réapparition.

Je resterai ouvert à toutes les réponses à ses questions en dehors de celles sus évoquées qui seraient capables de présenter un autre prophète que Mohamed (PBSL), qui aurait annoncé la justice aux nations, que les îles espéraient en sa loi, que Dieu préserverait des  gens jusqu’à ce qu’il ait établi la justice sur la terre, qui aurait mis fin à l’idolâtrie, que Dieu l’aurait envoyé lumière aux « gentiles » que du Sahara que son appel serait propulsé des villages occupés par Kidar, la Mecque en l’occurrence, dont le désert élèvent la voix et les habitants de saleî à la médina retentissent des cris de joie, après être les esclaves des idoles et des sculptures, et qui en fin est connu par ses nombreuses guerres et incursions !!!!!! (7)

L’exode de la Mecque vers la Médina

Mohamed(PBSL) a reçu les  révélations dans le pays des arabes, et convoquait sa tribu pour adorer le seul Dieu unique, certains  convaincus par son appel, l’ont suivi et ont  embrassé sa religion, alors que nombreux ceux qui l’ont refusé, parmi les robustes de l’incrédulité de Qoraich et des tribus  de la Mecque (qui sont les fils de Kidar comme sus indiqué). Le prophète (PBSL) et ses nobles compagnons ont dès lors subis tout genre de persécutions perpétrées des  polythéistes , ce qui les a forcés à fuir d’un endroit à l’autre pour protéger cet appel afin qu’il ne crève pas dans son berceau.

Secrètement, le prophète (PBSL) immigra, fuyant devant les épées des polythéistes qui faillaient l’atteindre et devant leurs lances sur le point de le tuer, et ont également immigré avec lui ses compagnons qui ont enduré de pénibles persécutions de la part des polythéistes sans pour autant que cela puisse ébranler leur foi en cette religion de vérité et de justice, ou qu’ils renoncent à l’adoration de seul vrai Dieu unique.

Une fois à la médina, le prophète (PBSL) et ses compagnons entamèrent la consolidation des piliers d’un état de l’Islam ; un an après, se déroula la 1ère grande bataille dans l’islam, à savoir l’incursion de Bader, qui a infligé une grande défaite aux polythéistes ennemis de Dieu  en dépit de leur grand nombre et leurs énormes munitions contre la modicité du nombre et des munitions de l’armée musulmane. Un combat qui se déclarait un point de transition annonçant la force redoutable de l’islam et la grandeur de son état d’une part, et de l’autre, la chute de l’État d’incrédulité et l’écoulement de leur force enregistrant le massacre d’un grand nombre des polythéistes de la Mecque, les fils de Kidar, et le déclin de leur gloire et leur honneur.

Il convient à présent de voir si le livre sacré a prophétisé la descente de révélation sur la terre des arabes, l’exode du prophète et ses compagnons à cause des persécutions  exercées par les polythéistes, et ce qui ont dû subir les fils de Kidar parmi les polythéistes, de mépris et d’humiliation ?

Ce sont les verset du volume d’Essaie du 21 : 13 au 21 : 17, qui nous en donnent toute l’instruction désirée :

21:13 - Oracle sur l'Arabie. Vous passerez la nuit dans les broussailles de l'Arabie, Caravanes de Dedan! (Dedan est l’un des descendants d’Ibrahim (PSSL) de sa femme KETURA, comme cité dans le volume de la genèse 25 : 1 à25 : 3 – (Abraham prit encore une femme, nommée Ketura, Elle lui enfanta Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach, Jokschan engendra Séba et Dedan. Les fils de Dedan furent les Aschurim, les Letuschim et les Leummim.) , et l’encyclopédie juive dit que Dedan se révèle être à travers les textes du livre sacré, tantôt situé au nord de péninsule arabique, tantôt au Sud).
21:14 - Portez de l'eau à ceux qui ont soif; Les habitants du pays de Théma Portent du pain aux fugitifs.
21:15 - Car ils fuient devant les épées, Devant l'épée nue, devant l'arc tendu, Devant un combat acharné.
21:16 - Car ainsi m'a parlé le Seigneur: Encore une année, comme les années d'un mercenaire, Et c'en est fait de toute la gloire de Kédar.

21:17 - Il ne restera qu'un petit nombre des vaillants archers, fils de Kédar, Car l'Éternel, le Dieu d'Israël, l'a déclaré. »

Indubitablement, les versets ne pourront se rapporter qu’au prophète (PBSL) et ses nobles compagnons et ce qu’ils ont subis. Car selon la logique la plus élémentaire, la réponse à ces questions devra  largement suffire à l’œuvre.      Est-ce que le pays d’arabe a connu d’autre révélation que la descente du Coran ?Y’aurait-il autre, prophète que Mohamed (PBSL) qui a immigré de la Mecque vers la médina et que les gens de  Thema  ont reçu ?!

A noter que Thema est une terre située dans le Hijaz elle existe toujours et porte le nom d’une préfecture de l’Arabie saoudite, et qui fut la 1ère station des juifs lors de leur arrivée à la péninsule Arabique avant que la majorité d’entre eux ne transite à la Médina, d’où l’origine des juifs de la Médina  ressort des habitants de Thema à qui s’adresse le texte.

Les ouvrages de  la biographe du prophète (PBSL), relatent qu’après la chute des juifs de Khaybar, ceux restant à Thema ont proposé au prophète (PBSL) la réconciliation, et se sont rendu de leur plein gré (Cool

Je reprends les mêmes questions :

. Est-ce que le pays d’arabe a connu d’autre révélation que la descente du Coran ?

. Est ce qu’un porteur des révélations avait immigré avec ses compagnons échappant devant les épées et les lances dans le pays des arabes  autre que le prophète (PBSL).

Existe-t-il autre Thema dans le pays d’arabe ou ailleurs que celle existante  jusqu’à nos jours dans le royaume de l’Arabie saoudite ? !

Y’avait-il un autre prophète qui aurait infligé une défaite aux fils de Kidar qui sont les gens de la Mecque, autre que le prophète (PBSL) ?!!

Il s’agit là d’une prophétie qui constitue une preuve brillant, une argumentation irréfutable , et un sabre tranchant sur le nuque de tous ceux parmi les gens du livre qui osent démentir Mohamed (PBSL) … ou plutôt c’est un sabre tranchant sur les nuques  des reniants des religions, les adorateurs du naturalisme et les propagateurs de mécréances  et de l’athéisme, car Mohamed fils d’Abdellah qui a reçu les révélations divines dans le pays des arabes au VI siècle est transcrit dans le volume d’Essaie – l’un des prophètes des fils d’Israel,- ayant vécu dans la 2ème moitié du VIII siècle avant J.C . De qui donc a procédé cette prophétie jusqu’à Essaie, si ce n’est du vrai Dieu seul et unique ?!  et qui donc a-t-il prophétisé, si ce n’est notre noble prophète (PBSL) ?
avatar
CHEHEM AHMED KAMIL

Messages : 20
Points : 893
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum