DOLYSTER
Bienvenu(e) Dans Vôtre Lacet Du Web.

|CORDIALEMENT
* Smile * DOLYSTER * Smile *
*- Http://dolyster.africamotion.net
*- Lacet Du Web à l'Ampleur Forumiser !

Tout ce que les sciences affirment est-il démontré ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tout ce que les sciences affirment est-il démontré ?

Message par Dolyster le Dim 5 Oct 2014 - 13:02

Sujet : « Tout ce que les sciences affirment est-il démontré Question »
(Djibouti, BAC ES, 2004)

Remarque : Sujet pas trop difficile, mais qui demande une culture scientifique
Analyse du sujet : Le terme tout  est un quantitatif qui englobe toute théorie, toute vérité, tout principe, de la science. Le terme  sciences renvoient à la pluralité ( Maths, SVT, PC). La démonstration est une démarche de l’esprit, qui consiste à établir par un raisonnement avec des étapes s’enchaînant, une certaine vérité.
Problème : La démarche scientifique est-elle toujours démonstrative ?


I) La démonstration au cœur de la démarche scientifique :

1) Le modèle mathématique de la démonstration :
En mathématiques, on part d’une règle, d’une loi, d’un théorème, posés, pour démontrer un résultat (ex : démonstration par le théorème de Pythagore qu’un triangle est rectangle). Les mathématiques sont réputées être une science de la rigueur et de la démonstration.
2) Le recours à l’expérimentation :
Même si le fait de recourir à l’expérience, n’est pas à proprement parler une démonstration, mais plutôt une justification, certaines sciences (physique, biologie) infirment ou confirment leur vérité , leur théorie par un test avec l’expérimentation. Le caractère discursif de la démonstration est ici suppléé par la dimension empirique de leur démarche.
3) La logique , science de la démonstration :
La logique s’attellera à  déterminer des règles valables pour démontrer un raisonnement, une vérité. Parmi ces règles auxquelles tout scientifique se voit astreint , nous pouvons citer : le principe d’identité selon lequel A est A, et est différent de B ( par exemple un scientifique ne pourra pas dire que le virus du sida est le virus de la lèpre aussi) ; le principe de non-contradiction selon lequel A ne peut être à la fois A et non-A (ex : le scientifique ne pourra pas dire que telle maladie se transmet par contact corporel, et qu’elle ne se transmet pas par contact corporel), et le principe du tiers exclus selon lequel il n’y a que deux solutions, deux réponses possibles, une troisième possibilité étant exclue (ex : le scientifique nous dira  que soit le corps est statique, soit dynamique, et pas entre les deux).

II) Tout n’est pas démontré en science :
1) La dimension hypothétique de la science ( de certaines théories)
Certaines théories scientifiques, suscitent entre les scientifiques, des débats, des interrogations dans la mesure où elles ne sont pas solidement démontrées ( ex : Théorie du Big-Bang, l’évolutionnisme). Ce sont des théories dont on postule leur caractère vrai , mais, qui, pour certains, restent des simples hypothèses ( on leur oppose des théories telles que le fixisme, le créationnisme)
2) L’indémontré en science :
les axiomes mathématiques ( ex : aucun chiffre n’est divisible par 0) sont des principes premiers que l’on pose dès le départ comme évidents d’eux-mêmes, comme non susceptibles d’être démontrés. Les démontrer à leur tour poserait  un obstacle épistémologique, car ce sont eux-mêmes qui servent d’appui à la démonstration.
avatar
Dolyster
Dolyster
Dolyster

Messages : 50
Points : 2210
Réputation : 2
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 18

Voir le profil de l'utilisateur http://dolyster.africamotion.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum